Le soleil de minuit en Islande

L’Islande étant située juste en dessous du cercle polaire, les nuits d’été sont lumineuses, avec une lumière du jour de 24 heures, de la mi-mai à la fin juillet. Le solstice d’été se produit entre le 20 et le 22 juin, marquant le moment où le soleil de minuit, le joyau éthéré de l’Islande, se couche juste après minuit et se lève juste avant 3 heures du matin.

Couché de soleil en Islande

Rien n’est comparable à un moment de solitude face au soleil de minuit au milieu de nulle part, et profiter des jours interminables pour faire du tourisme tard dans la nuit permet de voir les paysages étranges de l’Islande d’un point de vue inégalé.

Couché de soleil à la montagne en Islande

Il existe un certain nombre d’excursions au soleil de minuit parmi lesquelles vous pouvez choisir, par exemple le Cercle d’or, l’équitation ou la randonnée en montagne pendant le soleil de minuit, mais voir le soleil refuser de se coucher pour la première fois est en soi une expérience qui laissera certainement des souvenirs impérissables.

Les aurores boréales en Islande

Aurores Boréales

La situation de l’Islande sur le sommet du monde en fait également l’un des meilleurs endroits de la planète pour observer les aurores boréales. Ces spectaculaires merveilles célestes sont généralement observées en Islande de septembre à mi-avril et constituent l’une des principales raisons de visiter l’Islande en dehors des mois d’été.

Eglise noir en Islande

Par une nuit d’hiver calme, vous avez de fortes chances de voir les lumières vertes mystiques danser dans le ciel clair au-dessus de Reykjavík, mais vos chances d’en être témoin augmentent si vous vous dirigez vers l’extérieur de la ville, loin des éclairages électriques et des perturbations de la ville. De nombreux guides expérimentés sont spécialisés dans les excursions d’aurores boréales et recherchent les meilleures observations nocturnes. La chasse aux aurores boréales peut être tout aussi excitante que le spectacle astral étonnant lui-même. 

Les bains géothermiques islandais

Bains géothermiques Islandais

La richesse en eau de l’Islande est de loin sa ressource naturelle la plus précieuse. Non seulement la qualité de l’eau potable est exceptionnelle en raison de l’abondance de ruisseaux de montagne et de glaciers intacts, mais l’Islande a également une longue histoire d’utilisation de l’énergie géothermique comme source d’énergie. Les avantages remarquables de la nature géothermique de l’Islande sont les piscines naturelles que l’on trouve dans tout le pays, chacune étant située dans un environnement totalement unique. Certaines des piscines naturelles les plus étonnantes se trouvent à Landmannalaugar, une réserve naturelle située dans les hautes terres et réputée pour sa beauté époustouflante.

Réserve naturelle en Islande

Le paysage majestueux du Landmannalaugar, composé de montagnes de rhyolite d’un autre monde, ne peut être pleinement apprécié qu’en se baignant dans l’eau géothermique. Lors d’une excursion guidée en Super Jeep au Landmannalaugar, vous explorerez des sites extraordinaires avant de visiter les piscines, notamment Háifoss (la deuxième plus haute chute d’eau d’Islande) et le lac de cratère explosif Ljótipollur.

Les baleines d’Islande

Baleine

L’océan qui entoure l’Islande offre des conditions de vie idéales à plus de vingt espèces de baleines. Ces dernières années, l’Islande s’est progressivement développée pour devenir la capitale européenne de l’observation des baleines.

L’observation des baleines en Islande est réputée pour les fortes chances d’apercevoir ces magnifiques géants des mers. Lors d’une excursion d’observation des baleines au départ de Reykjavík, vous pouvez être sûr à 99 % de voir des petits rorquals, des dauphins à bec de baleine ou des marsouins communs, mais lors d’une excursion traditionnelle d’observation des baleines à Húsavík, dans le nord de l’Islande, vous aurez de grandes chances d’apercevoir également la gigantesque baleine à bosse.

Un face-à-face avec les baleines islandaises dans leur habitat naturel est une expérience incomparable, mais de nombreux circuits comprennent également une visite des falaises animées du bord de mer où le macareux, ambassadeur coloré de l’Islande, niche dans des crevasses rocheuses ou des terriers dans le sol.

Macareux islandais

Le parc national de Pingvellir en Islande

Parc national Pingvellir en Islande

Situé à 45 minutes de Reykjavík, le parc national de Pingvellir, dans le sud-ouest de l’Islande, est une destination incontournable en raison de son importance historique et géologique. Le parlement islandais, Alþingi, a été fondé à Pingvellir en l’an 930 et a tenu ses premières sessions près de la gorge d’Almannagjá, la vallée du rift de la dorsale médio-atlantique.

La gorge d'Almannagjá

Pingvellir a été déclaré site du patrimoine mondial de l’UNESCO en raison des innombrables caractéristiques naturelles extraordinaires de la région, notamment Pingvallavatn, le plus grand lac naturel d’Islande, et la fissure de Silfra, dans laquelle on peut plonger ou faire de la plongée en apnée entre les plaques tectoniques américaine et européenne.

Les glaciers islandais

L’Islande est connue comme le « pays de la glace et du feu » en raison des nombreux glaciers et volcans qui parsèment l’île. 11 % de la masse continentale de l’Islande est recouverte de glaciers, dont le plus grand, le Vatnajökull, couvre la majeure partie des hautes terres du sud et du centre.

Glacier islandais

Les glaciers sont directement responsables d’un grand nombre des attractions les plus étonnantes de l’Islande, comme le Jökulsárlón, un grand lac glaciaire situé dans le sud-est de l’Islande et rempli de gigantesques icebergs qui se sont détachés de l’extrémité de la langue du glacier Breiðamerkurjökull, créant ainsi une féerie de glace et de vie sauvage. Les excursions en Jökulsárlón attirent les visiteurs depuis des décennies et restent l’une des activités les plus populaires d’Islande pendant les mois d’été.

Les habitants de la région s’aventurent sur les glaciers islandais depuis des siècles et proposent aujourd’hui toute une série de visites guidées des glaciers, avec des options allant de la randonnée à la motoneige et même à l’hélicoptère.

La nourriture en Islande

Animaux en Islande

La cuisine islandaise est le reflet moderne des traditions gastronomiques de nos ancêtres. La pêche, l’agriculture et la cueillette sur une île volcanique de l’Atlantique Nord ont donné lieu à une préparation assez étrange mais basique des quelques ingrédients que les gens pouvaient rassembler. Pendant un millénaire, l’Islande a connu des conditions de vie parmi les plus rudes de la planète, et le régime alimentaire de ses habitants en était le reflet.

Hiver Islandais

Les progrès réalisés dans le domaine des serres et des technologies agricoles, associés à la demande du public pour des ingrédients frais et naturels, ont permis à la cuisine islandaise d’occuper une place unique au sein de la nouvelle cuisine nordique.

Ayant osé embrasser la liberté de l’imagination tout en restant fidèles à la tradition, les chefs islandais ont produit des plats d’agneau et de fruits de mer exceptionnels à base d’ingrédients frais d’origine locale et l’Islande d’aujourd’hui abrite de nombreux grands restaurants qui servent ce que l’on appelle la nouvelle cuisine islandaise.

Les montagnes islandaises

Montagnes islandaises

L’Islande est entourée de tant de chaînes de montagnes que le plus assidu des alpinistes pourrait être occupé pendant plusieurs vies. Même la capitale est entourée d’une variété remarquable de sommets et un trajet de vingt minutes en voiture peut vous emmener loin de la ville et sur un sentier de randonnée.

Chaînes de montagnes

Les nombreuses montagnes d’Islande, leur accessibilité et leur proximité générale de la civilisation font de l’Islande un paradis pour les randonneurs, qui offre des options infinies variant en difficulté, en longueur et en hauteur. Dans tout le pays, un grand nombre d’excursions guidées en montagne sont proposées aux alpinistes expérimentés et novices, et que vous vous aventuriez au sommet pour admirer des vues magnifiques ou que vous décidiez simplement d’admirer le paysage depuis le bas, vous ne manquerez pas d’être émerveillé. 

Le cheval islandais

Cheval en Islande

L’animal unique qu’est le cheval islandais a joué un rôle clé dans le développement culturel et historique de la nation. Cette race spéciale a captivé les amateurs d’animaux pendant des décennies et a longtemps été la principale attraction touristique de l’Islande.  

Lorsque l’Islande a été colonisée, les premiers colons vikings ont apporté leurs meilleurs chevaux. Au fil des siècles, les conditions difficiles de l’île ont façonné leur nature et les plus forts ont survécu.

Balade à cheval

Le cheval islandais est connu pour son caractère doux mais fougueux, ses cinq allures et son aptitude inégalée à traverser des terrains extrêmement accidentés. C’est pourquoi de nombreuses excursions à cheval emmènent les voyageurs loin dans la nature sauvage et inaccessible de l’Islande, leur permettant de vivre l’expérience inoubliable de découvrir le pays du point de vue de ses premiers colons vikings.

Les volcans islandais

Volcan en Islande

L’Islande existe grâce aux éruptions volcaniques, et il y a encore d’innombrables volcans actifs autour de l’île. Bien qu’il soit peu probable que vous soyez témoin d’une éruption volcanique lors d’une courte visite en Islande (mais on ne sait jamais vraiment), de nombreux circuits volcaniques permettent d’explorer la force volcanique qui a façonné l’Islande depuis la nuit des temps.

Tornade

Largement considérée comme le phénomène naturel le plus fascinant de son genre, la chambre magmatique de Príhnúkagígur résume l’essence volcanique de l’Islande. La visite du volcan Príhnúkagígur est littéralement une excursion dans le cœur froid d’un volcan endormi où des nuances de rouge ardent racontent des histoires terribles de puissance et de destruction indicibles.

Les plages noires d’Islande

Les plages noires en Islande

Bien que l’Islande ne bénéficie pas d’un ensoleillement constant, de vents calmes et d’un temps chaud toute l’année, les plages islandaises continuent d’attirer des visiteurs du monde entier ; ce qui leur manque en termes de caractéristiques tropicales subtiles, elles le compensent par leur extrême dureté.

Les plages islandaises

Près du village le plus au sud de l’Islande, Vík, se trouve la plage de galets noirs de Reynisfjara, mondialement connue. Ses falaises de basalte noir, ses énormes grottes, ses formations rocheuses gigantesques et le battement perpétuel des vents violents font de Reynisfjara un lieu remarquablement puissant où la force de l’océan Atlantique Nord rappelle sans cesse la fragilité de l’existence humaine.

Une plage noire tout aussi étonnante à visiter est celle de Djúpalónssandur sur la péninsule de Snæfellsnes, où les visiteurs peuvent également admirer l’épave d’un navire échoué il y a plusieurs décennies.

Un phénomène moins connu mais tout aussi étonnant est la « plage des diamants » de Breiðamerkursandur, dans le sud-est de l’Islande, une bande de sable noir d’un autre monde qui doit son nom aux « diamants de glace » dont elle est ornée toute l’année. 

Par le biais de la rivière glaciaire Jökulsá à Breiðamerkursandi, d’innombrables petits icebergs sont transportés de la lagune glaciaire voisine de Jökulsárlón jusqu’à la mer, où ils sont polis par les vagues avant d’être rejetés sur le sable noir par la marée haute. 

Au crépuscule et à l’aube, la lumière du soleil bas illumine les diamants de glace sous un angle horizontal, transformant les sables noirs en un champ de diamants brillants. 

Les hauts plateaux islandais

Haut plateaux islandais

Couvrant la majeure partie de l’intérieur de l’Islande, les hauts plateaux abritent de nombreuses merveilles naturelles parmi les plus étonnantes du pays. Généralement appelés « le cœur de l’Islande », les hauts plateaux sont une région unique et intacte où vous pouvez voyager pendant des heures sans voir aucun signe de civilisation humaine autre que la route de montagne accidentée sur laquelle vous roulez ; pas de lampadaires, pas de magasins, pas de foule, pas de bruit ; juste vous et la nature, la paix, la beauté et la sérénité. 

Le lac Mývatn au nord de l’Islande

Le lac Mývatn au nord de l'Islande

Situés dans le nord-est de l’Islande, le lac eutrophe Mývatn et ses environs encapuchonnés réunissent en un seul lieu nombre des éléments qui font de l’Islande une destination de voyage unique.

À quelques kilomètres au nord du lac se profile la fournaise de l’enfer Krafla, un volcan dont le système vasculaire offre à la région de Mývatn une incroyable variété de sources naturelles propices à la baignade, des couleurs d’un autre monde et des formations rocheuses obsédantes comme le sinistre Dimmuborgir (Fort noirs), une zone de lave chaotique qui rappelle les ruines d’une ancienne cité démoniaque.

Les visites guidées de Mývatn comprennent la visite des bains naturels, un bain thermal artificiel offrant une vue imprenable sur le lac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *