Réserver votre billet pour l’Islande n’est que la première étape. Nous sommes là pour vous aider à poursuivre la planification de votre voyage en vous fournissant les principaux conseils de voyage en Islande que vous devrez connaître avant de mettre les pieds au pays du feu et de la glace.

Nos conseils pour visiter l’Islande vont de la sécurité sur les routes à la planification, qu’il s’agisse de réserver des billets pour le célèbre Blue Lagoon ou de savoir où trouver de l’essence lors d’un voyage en voiture. Ces conseils sur l’Islande n’ont pas pour but de vous accabler, mais plutôt de vous permettre de profiter au maximum de votre séjour dans le pays et de le faire en toute sécurité.

L’Islande a tant de beauté naturelle à offrir, et avec ces 25 conseils de voyage en Islande à l’esprit, vous êtes prêt pour le voyage de votre vie !

Photo page conseils sur l'Islande

20 conseils importants pour voyager en Islande

Ne marchez pas sur la mousse

Aussi puissantes et majestueuses que soient les merveilles naturelles de l’Islande, les mousses qui recouvrent les champs de lave sont particulièrement fragiles. Dans les meilleures conditions, la mousse ne pousse que d’un centimètre par an, ce qui signifie que tout dommage, même minime, est particulièrement grave. 

Malheureusement, le voyage de Justin Bieber en Islande pour tourner son clip « I’ll Show You » a été particulièrement dommageable pour l’environnement naturel. Après être sorti des sentiers battus en s’ébattant dans les champs de mousse, il a incité les autres touristes à faire de même. 

En fait, après que les touristes aient afflué dans le canyon de Fjaðrárgljúfur (l’un des lieux de tournage du clip), piétinant la mousse au bord des parois du canyon, l’agence environnementale islandaise a été contrainte de fermer temporairement le canyon pour aider à restaurer le paysage naturel. 

C’est l’un de nos conseils les plus importants pour visiter l’Islande, car peu de gens comprennent l’ampleur des dégâts causés. Nous comprenons l’intérêt de s’aventurer hors des sentiers battus, en particulier dans un pays aussi spectaculaire que l’Islande, mais le pays ne continuera à être d’une beauté saisissante que si les visiteurs le traitent avec le respect et l’attention qu’il mérite.

Mousse en Islande

Apportez une bouteille d’eau réutilisable et buvez l’eau du robinet.

L’un des meilleurs conseils de voyage en Islande que nous puissions vous donner est d’apporter votre propre bouteille d’eau réutilisable. Pourquoi ? Parce qu’il est inutile d’acheter de l’eau en bouteille lorsque vous avez accès à l’eau la plus pure et la plus délicieuse qui soit, directement au robinet. 

L’eau en bouteille que vous achetez dans les magasins est exactement la même que celle qui sort du robinet. Alors pourquoi acheter de l’eau chère alors qu’il existe une solution facile, plus écologique et GRATUITE. 

L’eau d’Islande est étroitement contrôlée pour garantir que vous ne buvez que le meilleur. Exempte de nitrate, de calcium et de chlore, cette eau pure provenant des sources naturelles de l’Islande est l’une des meilleures eaux au goût le plus frais que vous aurez jamais le plaisir de boire. 

Vous remarquerez peut-être que l’eau chaude qui sort du robinet a une odeur d’œuf pourri à cause du soufre qui résulte de son chauffage géothermique. Même si vous n’appréciez pas cette odeur, vous constaterez que le problème est facilement résolu en tournant le robinet jusqu’au réglage le plus froid pour obtenir toute l’eau potable dont vous avez besoin pour vos aventures en Islande. 

Chute d'eau en Islande

Visitez l’Islande hors saison

L’été en Islande est magique avec la floraison des lupins arctiques et la lueur du soleil de minuit, mais ce n’est pas la seule période spectaculaire de l’année au pays du feu et de la glace. Non seulement planifier un voyage en Islande hors saison vous permettra d’économiser de l’argent, mais cela vous permettra également de vivre une nouvelle expérience dans le pays.

Par exemple, vous pouvez envisager de visiter l’Islande en décembre pour avoir une chance de voir les aurores boréales, de vous prélasser dans la lumière des feux d’artifice du Nouvel An et de rire des actions malicieuses des Yule Lads islandais à Noël. Vous pourrez également admirer certaines des chutes d’eau les plus célèbres d’Islande dans leur gloire hivernale, alors qu’une couche de blanc recouvre le paysage autour d’elles. 

Ou peut-être préférez-vous l’Islande en octobre, lorsque vous pouvez vous rendre à Húsavík pour assister à la fin de la saison d’observation des baleines ou rester à Reykjavik pour profiter du Festival international du film.

Vous pourriez penser que vous échangez des vols moins chers et des foules moins nombreuses contre un voyage de moindre qualité, mais nous pouvons vous garantir que ce n’est pas le cas. Quelle que soit la période de l’année à laquelle vous visitez ce pays remarquablement unique, vous vivrez une expérience que vous n’oublierez pas de sitôt. 

Eglise en Islande

Prévoyez tous les types de temps

Le temps en Islande est réputé pour être très variable, ce qui signifie qu’il est essentiel que vous soyez prêt à tout. Si vous envisagez de planifier un voyage en Islande, il est indispensable de prévoir des vêtements pour le froid, même en été. 

Les Islandais ont un terme appelé Gluggaveður (temps de fenêtre) qui fait référence aux moments où vous regardez par la fenêtre et voyez le soleil briller et le ciel dégagé et pensez que c’est une belle journée alors qu’en fait vous sortez et il fait froid. Cependant, avec une moyenne de 213 jours de pluie par an, les jours de soleil font des apparitions limitées.

Cela dit, quel que soit le temps qu’il fasse, cela ne doit pas vous empêcher de participer à vos diverses aventures. Après tout, l’attrait de l’Islande réside dans sa beauté naturelle.

Alors, lacez vos chaussures de randonnée imperméables, fermez votre parka et partez à la découverte des paysages naturels spectaculaires de l’Islande. Si vous êtes bien préparé et que vous faites vos bagages pour tous les types de temps, vous vivrez une expérience unique.

Plage en Islande

Achetez de l’alcool à la boutique hors taxes

Si vous pensez avoir envie de boire une bière ou deux… ou plus pendant vos vacances, l’un des meilleurs conseils de voyage en Islande que nous puissions vous donner est d’acheter de l’alcool hors taxe à la boutique hors taxes de l’aéroport international de Keflavik dès votre arrivée. Vous êtes autorisé à acheter 6 unités d’alcool dans la boutique hors taxes. Pour déterminer la quantité exacte de chaque type d’alcool, utilisez le calculateur d’allocation hors taxes.

Si vous oubliez d’acheter votre alcool à l’aéroport, si vous préférez boire dans les bars ou déguster un verre de vin au dîner, préparez-vous à débourser des sommes importantes. Si vous tenez à consommer vos boissons de cette manière, pensez à vous aventurer plus tôt dans la soirée pour profiter d’un Happy Hour. L’application Reykjavik Appy Hour est le meilleur moyen de repérer les happy hours les moins chères de la ville.

Il existe une troisième option, qui consiste à acheter votre alcool comme les locaux dans les magasins d’alcool Vínbúðin. Malheureusement, en plus d’être chers, ces magasins ferment souvent à 18 heures et sont complètement fermés le dimanche, ce qui signifie qu’il est crucial de planifier à l’avance.

Contrairement aux États-Unis, il n’est pas possible d’acheter de l’alcool dans les épiceries. Ce qui s’en rapproche le plus est la Pilsner, qui ressemble à la bière mais ne contient que 2,23 % d’alcool et est utilisée pour cuisiner plutôt que pour boire. Alors, lorsque vous commencez à planifier votre voyage en Islande, réfléchissez à ce que vous êtes prêt à dépenser en alcool et allez faire un tour dans la boutique hors taxes si vous voulez économiser de l’argent.

Bière au bord de la mer

Ne campez que dans les campings désignés 

Faire du camping en Islande peut s’avérer tout à fait magique, car vous vous immergerez dans le paysage naturel unique du pays. Il y a cependant certaines choses à savoir avant de se rendre en Islande et de s’aventurer dans la nature sauvage avec sa tente ou son camping-car.

Tout d’abord, si vous avez l’intention de camper pendant votre séjour en Islande, assurez-vous que votre voyage est planifié entre mai et septembre, lorsque les terrains de camping sont ouverts. Oui, il y a une petite poignée de terrains de camping ouverts toute l’année, mais comme vous pouvez vous y attendre, le temps devient particulièrement rude en hiver, le ciel s’assombrit et le camping devient beaucoup moins attrayant, même dans un camping-car. 

L’un des conseils de camping les plus importants pour visiter l’Islande est que vous devez toujours camper sur les emplacements désignés. Cette règle est largement appliquée dans le but de préserver le paysage naturel de l’Islande. 

Les règles sont un peu plus souples pour les campeurs sous tente. Par exemple, vous pouvez planter votre tente sur les hauts plateaux ou sur des terres cultivées, près de bâtiments résidentiels ou sur des terres agricoles clôturées si vous avez obtenu l’autorisation du propriétaire.

En bref, pour vous assurer que toutes les règles de camping sont respectées, il est préférable de vous en tenir aux emplacements désignés. Croyez-nous, lorsque vous verrez les montagnes spectaculaires ou les chutes d’eau en cascade qui entourent les campings désignés, ainsi que les commodités qu’ils offrent, vous n’aurez pas à vous plaindre.

Camping en Islande

Respectez les règles dans les piscines/lagons publics

Il n’y a rien de mieux que de se détendre dans les eaux chaudes d’un jacuzzi, d’un pot d’eau chaude ou d’un lagon par une froide journée islandaise, mais avant de vous installer, il y a quelques conseils à connaître pour visiter les piscines. Les piscines et lagons publics ont des panneaux dans les vestiaires expliquant les règles, alors prenez le temps de les lire à votre arrivée. 

La règle la plus importante (et la plus inhabituelle pour de nombreux Américains) est peut-être que vous devez vous doucher nu avant d’entrer dans la piscine. Après vous être soigneusement lavé à l’eau et au savon, vous enfilerez votre maillot de bain, laisserez votre serviette dans les casiers des vestiaires et vous dirigerez vers la piscine ou le lagon. 

Bien que vous puissiez hésiter ou être nerveux à l’idée de vous doucher nu si vous n’en avez pas l’habitude, nous pouvons vous assurer que les habitants qui vous entourent ne se soucient pas de votre nudité car elle fait partie de la culture et de la routine avec lesquelles ils ont grandi toute leur vie. 

Certaines piscines disposent d’une poignée de douches individuelles avec des portes ou des rideaux qui se ferment si vous vous sentez particulièrement mal à l’aise. Mais quoi que vous fassiez, n’essayez pas de vous faufiler jusqu’à la piscine sans vous doucher, car vous serez arrêté par le personnel de la piscine. 

Lorsque vous aurez terminé à la piscine, vous vous doucherez à nouveau, vous enlèverez votre maillot de bain et l’essorerez, et vous vous sécherez soigneusement près des douches avant de retourner à votre casier pour vous changer. 

Piscine en Islande

Réservez le Blue Lagoon longtemps à l’avance

Pour de nombreux touristes, la visite du célèbre Blue Lagoon est l’un des premiers arrêts, sinon le premier, qu’ils font en arrivant dans le pays. En raison de sa proximité avec l’aéroport international de Keflavik, de nombreuses personnes se rendent directement de l’aéroport au lagon pour avoir un avant-goût de ce pays enchanteur. 

De ses eaux relaxantes et curatives aux masques de boue et aux boissons du bar de baignade, il n’est pas étonnant que le Blue Lagoon soit un haut lieu touristique. 

L’un des meilleurs conseils de voyage en Islande que nous puissions donner à ceux qui veulent inclure le Lagon bleu dans leur itinéraire est de réserver à l’avance ! Afin de réguler le nombre de personnes présentes dans le lagon à un moment donné, les billets sont divisés en tranches horaires et, sans surprise, ils se remplissent rapidement, parfois des semaines et des mois à l’avance. 

Si vos projets ne se concrétisent qu’à la dernière minute, vous pouvez toujours consulter le site Web du Blue Lagoon pour voir s’il y a eu une annulation et si une place s’est libérée, mais si vous avez la possibilité de réserver très tôt, nous vous le conseillons vivement.

Blue Lagon en Islande

Apportez une carte de crédit ou de débit avec un code PIN. 

Il est inutile de transporter de l’argent liquide pendant votre voyage, sauf si vous prévoyez de donner des pourboires à vos guides touristiques. S’il n’y a aucun mal à sortir une petite quantité de couronnes islandaises, votre carte de crédit ou de débit sera votre meilleure amie. 

Vous avez probablement déjà votre carte de crédit ou de débit sur vous, mais ce qui fait de ce conseil l’un des plus importants à garder à l’esprit pour voyager en Islande, c’est que votre carte doit avoir un code PIN. Vous pouvez utiliser votre carte presque partout, y compris dans les épiceries et les restaurants, mais pour faire le plein à la station-service, vous devez être capable de saisir un code PIN. 

Il existe d’autres options, comme l’achat d’une carte d’essence prépayée ou le paiement en espèces dans certaines stations, mais si vous possédez une carte avec un code PIN, nous vous conseillons vivement d’utiliser votre carte de crédit ou de débit pour garder les choses simples.

Randonnée en Islande

Ne prenez pas de risques en conduisant

Si les routes pavées d’Islande sont assez faciles à emprunter en été, elles deviennent particulièrement délicates et parfois dangereuses en hiver, lorsque les routes sont verglacées. C’est à cette époque de l’année que bon nombre des routes les plus reculées de l’île sont fermées parce qu’elles deviennent impraticables ou trop dangereuses à conduire. 

Il est essentiel de vérifier l’état des routes avant de partir à l’aventure. Bien que des équipes de recherche et de sauvetage soient disponibles pour vous venir en aide si vous en avez absolument besoin, vous ne voulez jamais vous mettre dans une situation où vous pourriez avoir à compter sur elles. 

L’une des situations les plus courantes qui nécessitent un sauvetage est celle où les touristes sont trop confiants et imprudents au volant. Qu’il s’agisse de traverser une rivière à un endroit dangereux, d’essayer de conduire trop vite sur une route rocailleuse pleine de nids de poule dans les Highlands, ou d’être trop têtu pour s’arrêter et attendre la fin d’une tempête de neige, ce genre d’incidents n’est que trop fréquent. 

Le temps en Islande change parfois à la minute près, aussi l’un des meilleurs conseils que nous puissions vous donner pour l’Islande est de surveiller constamment le temps. Si vous êtes patient, le temps s’éclaircira certainement suffisamment pour que vous puissiez continuer à explorer en toute sécurité. 

Jeep en Islande

Explorez au-delà des hauts lieux touristiques

Lorsque vous planifiez un voyage en Islande, ne vous limitez pas aux hauts lieux touristiques. Le Cercle d’or, qui comprend la chute d’eau de Gullfoss, le geyser de Strokkur et le parc national de Thingvellir, est l’itinéraire touristique le plus populaire d’Islande, mais ce n’est pas le seul qui vaille la peine d’être emprunté pour visiter le pays. 

La beauté de l’Islande s’étend bien au-delà de la capitale et certains de ses sites les plus impressionnants sont des joyaux cachés. Les arrêts touristiques le long du Cercle d’or sont d’excellentes introductions aux paysages naturels de l’Islande, en particulier si vous êtes à court de temps, mais si vous en avez l’occasion, nous vous suggérons vivement d’explorer au-delà des sites les plus célèbres. 

Pensez à contempler le reflet de la spectaculaire montagne dentelée de Vestrahorn, ou à observer les macareux moines depuis les falaises de Látrabjarg dans les Westfjords. Vous pourrez peut-être terminer la journée en faisant trempette dans les marmites chaudes de Drangsnes tout en contemplant les océans. Vous passerez à côté de tant de choses si vous n’élargissez pas vos horizons et n’explorez pas tout ce que le pays a à offrir.

Lieu privée en Islande

Fixez des attentes réalistes pour la chasse aux aurores boréales

Vous avez donc planifié des vacances d’hiver au pays du feu et de la glace et vous êtes impatient de voir le spectacle des aurores boréales pendant votre voyage. Vous aurez peut-être la chance de vivre une soirée unique en regardant les lumières vertes et violettes danser dans le ciel au-dessus de vous, mais il est tout aussi probable que vous repartirez sans avoir vu d’aurores boréales. 

L’un des meilleurs conseils de voyage en Islande pour l’hiver que nous pouvons vous donner est que les aurores boréales sont inconstantes. Comme toute chose dans la nature, elles marchent au rythme de leur propre tambour et nécessitent des conditions parfaites pour être visibles. Il est également possible que vous aperceviez un faible soupçon d’aurores boréales, bien moins spectaculaire que les bandes de lumière vibrante que vous avez vues sur les photos en ligne. 

De nombreux touristes viennent dans le pays en pensant que s’ils arrivent entre septembre et avril, ils sont assurés de voir des aurores boréales. Ce n’est malheureusement pas le cas. Même si vous vous aventurez avec un guide touristique qui chasse les aurores boréales pour gagner sa vie, vous n’aurez pas la garantie de les voir. La principale chose que vous devez garder à l’esprit est que ce n’est absolument pas la faute du guide. C’est la nature qui vous le dit. 

Nous espérons sincèrement que vous aurez la chance et la joie pure de voir des aurores boréales lors de votre visite. Nous vous suggérons de suivre l’activité des aurores et de vous aventurer dans une zone de ciel noir pour vous donner les meilleures chances de les voir. Les aurores boréales sont toutefois réputées pour être insaisissables, alors soyez attentifs à vos attentes.

Aurore boréale Islande

Ne prenez pas tous vos repas au restaurant

La nourriture dans les restaurants, comme la plupart des choses en Islande, a tendance à être incroyablement chère. Vous trouverez peut-être que cela vaut la peine de sortir pour manger, que ce soit pour déguster des plats islandais authentiques et merveilleusement préparés ou pour vous régaler des meilleurs plats indiens ou sushis que le pays a à offrir. Ou peut-être avez-vous simplement envie d’un bon hamburger ou d’une délicieuse pizza à pâte fine et n’êtes-vous pas d’humeur à cuisiner.

C’est à vous de décider combien d’argent vous êtes prêt à dépenser. Si toutefois vous cherchez des conseils de voyage pour l’Islande qui vous permettront d’économiser quelques dollars ou si vous aimez cuisiner vous-même, alors vous pouvez vous rendre à l’épicerie pour trouver ce dont vous avez besoin pour préparer vos propres repas. 

Aller chercher de la nourriture à l’épicerie peut aussi être une excellente option pour les voyages en voiture. Vous pouvez préparer des en-cas ou des déjeuners à emporter avec vous pour optimiser le temps passé dans la nature et éviter de devoir chercher des restaurants dans les petites villes. Bonús, Kronan et Nettó seront vos meilleures options d’épicerie, les moins chères, tandis que Hagkaup, plus cher, offre des heures d’ouverture plus longues et un plus grand choix de produits.

Supermarché en Islande

Visitez l’Islande lors d’une escale Icelandair

Vous avez peut-être prévu un voyage dans un pays européen, mais vous avez toujours rêvé de visiter l’Islande. Vous avez de la chance, car si vous prenez un vol Icelandair pour traverser l’Atlantique, vous pouvez faire escale en Islande sans frais supplémentaires pendant 1 à 7 jours. Et juste comme ça, vous pouvez avoir le meilleur des deux mondes. 

Qui n’apprécie pas les voyages en Islande qui permettent d’économiser de l’argent ? De cette façon, vous n’avez pas besoin de faire des pieds et des mains pour faire un voyage spécial au pays du feu et de la glace. Icelandair a créé l’escale pour promouvoir le tourisme et, depuis, elle attire des voyageurs du monde entier. 

Que vous fassiez une simple escale d’une journée pour voir pourquoi tout le monde s’extasie devant le Lagon bleu et découvrir le Cercle d’or, ou que vous fassiez le tour de l’île pendant une semaine pour découvrir le paysage naturel spectaculaire et impressionnant dont vous avez le temps de profiter, vous serez comblé.

Cascade en Islande

Profitez du soleil de minuit

L’été en Islande attire de nombreux touristes, et le soleil de minuit fait partie de cette liste. Avez-vous déjà passé des vacances où vous vous éclatez et où vous regrettez qu’il n’y ait pas plus de temps dans la journée ? Vous n’aurez jamais ce problème pendant l’été en Islande. 

L’un des meilleurs conseils de voyage en Islande que nous pouvons offrir est de profiter du soleil de minuit. Le soleil de minuit fait référence au fait que, pendant les mois d’été, le soleil ne se couche presque jamais et plane bas dans le ciel avant de se relever. Cela signifie des heures infinies pour les aventures. 

Envisagez de partir en randonnée tard dans la nuit, ou peut-être de vous rendre en voiture jusqu’à un hot pot éloigné et de vous tremper dans l’eau chaude tandis que le magnifique paysage qui vous entoure s’illumine d’une lumière douce. C’est excitant et magique d’être dehors à minuit pour profiter de ce pays unique.

Couché de soleil

Roulez correctement sur les ronds-points

On pourrait penser que les règles de base de la circulation, comme la navigation sur les ronds-points (que nous avons ici aux États-Unis), sont assez évidentes, mais il s’agit d’une cause fréquente d’accidents parmi les touristes, et elle figure donc sur notre liste de choses à savoir avant de se rendre en Islande. 

Les ronds-points islandais comportent une voie intérieure et une voie extérieure, la voie intérieure ayant toujours la priorité. Les accidents ont tendance à se produire lorsque les habitants tentent de sortir du rond-point par le cercle intérieur en sachant qu’ils ont la priorité, et que les touristes continuent de rouler sur le cercle extérieur en supposant que les voitures du cercle intérieur doivent leur céder le passage. 

La seule raison pour laquelle vous devez vous trouver sur la voie extérieure est si vous prenez la première sortie du rond-point. Sinon, vous devez toujours vous trouver sur la voie intérieure pour fluidifier le trafic et rendre la sortie plus fluide. 

Utilisez toujours votre clignotant à la sortie d’un rond-point pour indiquer aux véhicules qui vous entourent que vous vous apprêtez à sortir, et ne changez jamais de voie une fois que vous êtes dans le rond-point. Les ronds-points sont incroyablement efficaces lorsque tout le monde en connaît les règles, mais ils peuvent être dangereux en cas de confusion, alors assurez-vous de bien comprendre les règles à l’avance pour que les choses restent simples et sûres.

Route en Islande

Apportez votre maillot de bain

En sortant de l’aéroport dans l’air glacial de l’Islande, vous vous demandez peut-être pourquoi nous vous avons suggéré d’apporter un maillot de bain. Croyez-le ou non, c’est l’un des conseils d’Islande que vous serez heureux de connaître à l’avance. 

Vous ne prendrez peut-être pas de bain de soleil sur les plages, mais vous aurez certainement de nombreuses occasions de passer du temps dans les eaux chaudes des piscines et des sources d’eau chaude. Presque chaque ville d’Islande possède un complexe de piscines publiques complété par un ou plusieurs bains chauds à différentes températures. 

Outre les piscines publiques, le pays regorge de sources chaudes naturelles, chauffées par géothermie, dont beaucoup sont entourées de paysages parmi les plus pittoresques que vous puissiez imaginer. Imaginez-vous en train de vous décongeler et de vous détendre dans l’eau chaude avec en toile de fond l’océan et une chaîne de montagnes saisissante, tandis que la neige tombe en dentelle autour de vous. Cela semble parfait, n’est-ce pas ?

Si vous avez commencé à planifier un voyage en Islande, vous avez probablement entendu parler du célèbre Blue Lagoon, du Secret Lagoon ou des bains naturels de Myvatn (qui sont considérés comme le Blue Lagoon du nord). Tous ces sites et bien d’autres sont des excuses parfaites pour sortir votre maillot de bain. Qu’il pleuve ou qu’il vente, à n’importe quel moment de l’année, apporter un maillot de bain en Islande est toujours une bonne idée.

Piscine dans les montagnes

Faites attention aux vagues en baskets sur la plage

Tous nos conseils pour voyager en Islande amélioreront vos vacances, mais celui-ci pourrait bien vous sauver la vie. La plage de Reynisfjara, avec ses spectaculaires murs de colonnes de basalte et son sable noir, est un haut lieu touristique de la côte sud, mais ses vagues peuvent être particulièrement dangereuses. 

Cette plage est connue pour ses « sneaker waves », des vagues hautes et puissantes qui surgissent souvent sans prévenir et s’étendent loin sur la plage. Ces vagues ont balayé de nombreux touristes, en blessant certains et en tuant même d’autres. Dans le meilleur des cas, vous sortez de la plage et repartez gelé, obligé d’acheter un nouveau téléphone et un nouvel appareil photo. 

La plage de sable noir de Reynisfjara est si pittoresque qu’elle incite de nombreux touristes à sortir leur appareil photo pour capturer ce magnifique paysage. Mais en vous retournant pour photographier votre ami sur les colonnes de basalte, vous risquez d’être pris au dépourvu par une vague de baskets. 

Les panneaux sur la plage avertissent les touristes des vagues dangereuses. Ils sont là pour une raison. Profitez de la plage mais soyez vigilant et restez en sécurité.

Vagues en Islande

N’appelez pas les chevaux islandais des poneys.

C’est l’un de ces conseils de voyage pour l’Islande qui peut sembler être une blague, mais lorsque vous insultez un habitant, cela ne semble plus aussi drôle. Bien que de petite taille, ces chevaux islandais merveilleusement uniques ne sont certainement pas des poneys (sans vouloir offenser les poneys).

Bien que la stature du cheval islandais le place techniquement dans la catégorie des poneys, sa force, son courage et son esprit forgé par les rudes paysages islandais dans lesquels il vit sont ce qui le distingue. 

Le cheval islandais est non seulement unique en raison du paysage dans lequel il a dû prospérer, mais aussi parce qu’il possède une démarche supplémentaire que les autres chevaux n’ont pas, appelée tölt. Cette démarche particulière, où un seul sabot touche le sol à la fois, est extrêmement propice à une conduite plus souple. 

Bien que les chevaux islandais puissent quitter le pays, ils ne peuvent jamais y retourner, et aucun cheval, quel qu’il soit, ne peut être importé dans le pays, ce qui signifie que chaque cheval islandais que vous verrez lors de votre visite sera aussi islandais que possible. Ainsi, si le cheval lui-même ne s’offusque pas de votre tentative de le comparer à un poney, son propriétaire le fera certainement, car il n’y a rien de tel que le puissant cheval islandais.

Cheval

Prévoyez de vous arrêter pour faire le plein lors des longs trajets en voiture

L’un des meilleurs conseils de conduite que nous puissions vous donner pour visiter l’Islande est de prévoir le plus tôt possible où vous vous arrêterez pour faire le plein. Plus vous vous éloignez de Reykjavik, plus les villes sont petites et clairsemées, ce qui signifie moins d’options pour faire le plein. 

Si vous commencez votre aventure ou votre voyage à Reykjavik ou dans ses environs et que vous êtes membre de Costco (les adhésions américaines sont valables en Islande), nous vous suggérons de vous rendre à l’unique Costco d’Islande, à Hafnarfjörður, pour faire le plein au prix le plus bas. 

Après cela, les choses se compliquent un peu. Nous vous suggérons de rechercher les stations-service en Islande sur Google Maps et de décider où il est le plus logique de faire le plein. Ne passez pas à côté des stations-service en cours de route en pensant que vous pourriez arriver de justesse à la prochaine. Il s’agit d’un scénario où  » mieux vaut prévenir que guérir « . 

Station essence en Islande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *